.....
Randonnée : Dévoluy

Le pic de Bure

Montmaur

niveau

 

Accès à la randonnée :

Depuis Sisteron suivre la D50 jusqu'à Serre. 3 Km après le village, tourner au rond point à droite en direction de Gap. Traverser Veyne puis tourner après 3 km à gauche en direction du col de Festre. Puis tourner à droite jusqu'au village de Montmaur. Dans le village prendre la direction de "La Montagne", puis suivre la route forestière jusqu'au Sauvas.

 

Itinéraire de la randonnée :

Profitez de ce parcours sauvage dans un écrin minéral où les chamois guettent vos moindres faits et gestes. Au parking des Sauvas, prendre au nord le GR94B. Une heure après, la forêt laisse entrevoir la stature imposante de la Dent d'Aurouze. ...
La suite du topo en : Téléchargez le topo de la randonnée


 

Téléchargez la randonnée sous Google EarthVoir la rando sous google earthau format gpx Trace de la randonnée


pic de bure

 

Carte de la randonnée :

 


La tragédie du Pic de Bure.


C’est le premier juillet 1999 que le drame survient lorsque le téléphérique desservant l’observatoire de l’IRAM du plateau de Bure bascule dans le vide avec ses vingt occupants qui trouveront la mort. Cet accident lié à des négligences d’entretien endeuillera la communauté scientifique et toute la région d’autant plus que la même année le 15 décembre 1999, un hélicoptère assurant la desserte du l’observatoire du plateau Bure percute les câbles du téléphérique tuant cinq personnes supplémentaires présentent dans l’hélicoptère.

En octobre 2015 eu lieu l’inauguration d’un nouveau téléphérique. Long de 4040 mètres, il n’est utilisé que pour le fonctionnement de l’observatoire du plateau de Bure. Il assure la desserte et le ravitaillement de l’observatoire. C’est l’un des plus longs téléphérique va-et-vient de France.

L’observatoire du plateau de Bure

L’IRAM (Institut de Radioastronomie Millimétrique) assure l’exploitation du site depuis 1988. Composé de huit antennes de 15 mètres de diamètre chacune, elles permettent l’observation d’émissions ayant une longueur d’onde de 230 Ghz. Prochainement porté à 12 antennes, la couverture d’écoute devrait être décuplée et l’observatoire du plateau de Bure sera le plus puissant de ce type de tout l’hémisphère nord.

Le pic de Bure


Le pic de Bure est le troisième plus haut sommet du massif du Dévoluy dans les Alpes françaises et culmine à 2709 mètres.  C’est R. Leininger et L. Malipier qui en font la première ascension par la paroi nord en 1943. Le célèbre René Desmaison ouvrira en trois jours en 1951 une voie cotée TD+ dans le pilier oriental. Il est accompagné dans son entreprise par A. Bertand et Y. Pollet-Villard. Enfin une cordée composée de Pierre Béghin, R. Reymond, O. Challéat et Larriat en feront la première ascension hivernale.

 

Retour au niveau supérieur...Remonter d'un niveau

 

 

  • logo