.....
Randonnée : Mont Ventoux

Le lac du Paty

Caromb

niveau de la randonnée

Accès à la randonnée

 

Accès à la randonnée :

Depuis le village de Caromb, prendre l’avenue Charles de Gaule en direction de Malaucène. A environ 1 kilomètre du village laisser votre véhicule sur le parking à droite.

 

En allant vers le lac du Paty

Itinéraire de la randonnée :

Débuter la randonnée en empruntant la route goudronnée sur 10 mètres et prendre au niveau de la barrière en bois le sentier (marque jaune). Celui-ci longe un verger de figuiers avant de remonter la colline. Le lac du Paty est rapidement atteint. Longer celui-ci jusqu’à sa partie amont, où on le franchit grâce à une passerelle en métal. ...
La suite du topo en : Téléchargez le topo de la randonnée

Téléchargez la randonnée sous Google Earthau format gpx

Traverser du lac du Paty

Carte de la randonnée :

 


En savoir plus sur le lac du Paty :

 

C’est en 1762 que l’idée germe de créer une retenue d’eau pour faire à la pénurie d’eau l’été dans le Comtat Venaissin. Après plusieurs échanges sur la pertinence du futur site et de l’ouvrage à créer ; les travaux débutent en juillet 1764 et dureront deux ans. Le barrage du Paty fait alors 16,50 de haut et le lac contenait 123 000 m³. Mais des malfaçons nécessitent de rehausser en 1769 l’ouvrage à 21.35 ce qui en fait un record en France pour l’époque. Record qui tiendra jusqu’en 1838. Il est inscrit au registre mondial des grands barrages.
L’ouvrage a traversé les siècles sans trop de problèmes, bien que son entretien ait connu plus ou moins de sérieux, notamment lors de la révolution Française, où l’entretien fut négligé, période trouble où le Comtat Venaissin fut rattaché à la France. Le barrage de Caromb est le deuxième plus ancien «grand barrage » encore en service, après le barrage de Saint-Férréol et avant le barrage de Lampy qui alimente tous deux le Canal du Midi. Il est inscrit au registre mondial des grands barrages.
Le barrage de Caromb, l’Ecluse du Paty, comme on l’appelle localement, n’est pas un barrage classique en « maçonnerie », comme il était d’usage de les construire à cette époque. Il s’agit en fait, d’un barrage en terre et en tout-venant, carrapaçoné de pierres de taille, donnant l’illusion d’un ouvrage entièrement en maçonnerie. Sa crête est déversante et il est équipé de deux prises d’eau étagées et d’une vanne de vidange de fond, et il est muni à sa base, d’une ingénieuse galerie de drainage voûtée, à plafond crépiné.
A partir de 1988, les besoins en eau d’irrigation diminuèrent fortement sur la commune, et la retenue perdit sa vocation première, pour ne servir désormais plus que de plan d’eau de loisir, et pour la pêche. Toutefois, l’ouvrage permet d’être un intéressant amortisseur de crue en hiver, ce qui oblige les exploitants à laisser baisser le niveau pendant cette période, ou même à le faire diminuer artificiellement par manœuvre des vannes, si le niveau est trop haut en période dangereuse.
La baignade est interdite dans le lac du Paty
Source : http://www.lacdupaty.fr

La chapelle du Paty
Depuis le lac du Paty, et en suivant des sentiers fléchés, on peut accéder à la petite chapelle du Paty. Elle fut érigée en 1756, après le long procès débuté au XVIIème siècle

 

Retour au niveau supérieur...Remonter d'un niveau

La randonnée Boutique à Grenoble

 

larandonnee.boutique

 


logo