Plus de

300 fiches rando

à télécharger gratuitement pour randonner en toute liberté en Provence Alpes ou ailleurs
Logo Eskapad Rando
Porquerolles
Côte Varoise
Porquerolles a tout d’une île paradisiaque qui se découvre lors d’une randonnée subtile et agréable
Moyen
13 km
4h00
toute l'année
107 m
250 m
idée de randonnée à Porquerolles
itinéraire de randonnée à Porqurolles
plages de Porquerolles

Accès à la randonnée

Depuis Marseille traverser Toulon et continuer sur l’autoroute A57 puis tourner à droite sur la A570 jusqu’à Hyères. Tourner à droite en direction de la presqu’île de Giens. Continuer tout droit jusqu’à la Tour Fondue. De Nice, aller jusqu’à Hyères par l’A8 puis l’A570.

Itinéraire de la randonnée

La plage d’argent est sur la côte nord, et celle du Grand Langoustier à l’ouest. Depuis le débarcadère, traverser le village de Porquerolles et suivre la plage d’argent (15mn). Longer la plage, puis reprendre le chemin en direction de la pointe du Grand Langoustier (1H). Les deux forts protégeaient la petite passe entre la presqu’île de Giens et Porquerolles. Revenir sur vos pas sur 400 mètres et tourner à droite sur le petit chemin. Il serpente sous les chênes verts. A l’intersection suivante prendre à droite en direction de la pointe de Brégançonnet que l’on atteint après avec coupé une large piste (2H). La côte sud est parsemée de falaises. Continuer en longeant la côte jusqu’au phare de Porquerolles et le cap d’Arme (3H). Poursuivre le long de la côte jusqu’à la calanque l’Indienne. Enfin au niveau de la Grande Cale, prendre à gauche vers l’Oustau de Dieu puis Porquerolles village (4H).
Lire la suite

Masquer le texte

Topo PDF

Carte de la randonnée

Vidéo de la randonnée

En savoir plus sur Porquerolles :

L’île de Porquerolles est située sur le même parallèle que le cap Corse. C’est le point le plus méridional de la Provence. C’est la plus grande des îles d’Or avec une superficie de 1254 ha. Longue de 7,5 km et large de 3 km le point le plus haut de Porquerolles est le sémaphore qui culmine à 144 mètres. Les plus belles plages sont situées au nord et font face au continent. La côte sud est déchiquetée et est bordé de falaise. Quelques calanques permettent d’accéder à la mer par les sentiers de randonnée comme à la calanque de Brégançonnet ou de Cale Longue. Porquerolles a vu passée de nombreuses civilisations qui ont laissées leurs traces comme les Celtes, les Ligures, mes grecs, les romains. Les flottes amies ou ennemies du continent ont toujours trouvées refuge dans les baies de l’île. Ce n’est qu’à partir du 17em siècle sous l’impulsion de Richelieu puis de Napoléon que l’île de Porquerolles se militarise et devient un point de défense. De nombreux forts sont érigés pour protéger l’accès à la rade de Toulon. En 1911 un riche français ayant fait fortune au Mexique fait l’acquisition de l’île. La famille Fournier développe alors l’île au travers de la culture du maraîchage et de vignes. Pendant la seconde guerre mondiale, les habitants sont sommés de quitter Porquerolles. Elle sera occupée successivement par les Italiens, puis les Allemands. Après-guerre, les descendants de Fournier exploiteront à nouveau l’île jusqu’en 1971 où ils la céderont à l’état Français qui créera le parc national de Port-Cros dont elle dépend. De par son climat doux et tempéré, l’île de Porquerolles abrite le conservatoire botanique national méditerranéen. Après la perte de plus d’un million d’oliviers en Provence en 1956 détruit par un froid polaire de plus de 20 jours, le conservatoire conserve précieusement plus de 120 variétés françaises d’oliviers. L’île de Porquerolles possède un réseau de plus de 54 km de sentiers balisés à parcourir en randonnée à vélo ou pédestres. En savoir plus sur Porquerolles : L’île de Porquerolles est située sur le même parallèle que le cap Corse. C’est le point le plus méridional de la Provence. C’est la plus grande des îles d’Or avec une superficie de 1254 ha. Longue de 7,5 km et large de 3 km le point le plus haut de Porquerolles est le sémaphore qui culmine à 144 mètres. Les plus belles plages sont situées au nord et font face au continent. La côte sud est déchiquetée et est bordé de falaise. Quelques calanques permettent d’accéder à la mer par les sentiers de randonnée comme à la calanque de Brégançonnet ou de Cale Longue. Porquerolles a vu passée de nombreuses civilisations qui ont laissées leurs traces comme les Celtes, les Ligures, mes grecs, les romains. Les flottes amies ou ennemies du continent ont toujours trouvées refuge dans les baies de l’île. Ce n’est qu’à partir du 17em siècle sous l’impulsion de Richelieu puis de Napoléon que l’île de Porquerolles se militarise et devient un point de défense. De nombreux forts sont érigés pour protéger l’accès à la rade de Toulon. En 1911 un riche français ayant fait fortune au Mexique fait l’acquisition de l’île. La famille Fournier développe alors l’île au travers de la culture du maraîchage et de vignes. Pendant la seconde guerre mondiale, les habitants sont sommés de quitter Porquerolles. Elle sera occupée successivement par les Italiens, puis les Allemands. Après-guerre, les descendants de Fournier exploiteront à nouveau l’île jusqu’en 1971 où ils la céderont à l’état Français qui créera le parc national de Port-Cros dont elle dépend. De par son climat doux et tempéré, l’île de Porquerolles abrite le conservatoire botanique national méditerranéen. Après la perte de plus d’un million d’oliviers en Provence en 1956 détruit par un froid polaire de plus de 20 jours, le conservatoire conserve précieusement plus de 120 variétés françaises d’oliviers. L’île de Porquerolles possède un réseau de plus de 54 km de sentiers balisés à parcourir en randonnée à vélo ou pédestres. En savoir plus sur Porquerolles : L’île de Porquerolles est située sur le même parallèle que le cap Corse. C’est le point le plus méridional de la Provence. C’est la plus grande des îles d’Or avec une superficie de 1254 ha. Longue de 7,5 km et large de 3 km le point le plus haut de Porquerolles est le sémaphore qui culmine à 144 mètres. Les plus belles plages sont situées au nord et font face au continent. La côte sud est déchiquetée et est bordé de falaise. Quelques calanques permettent d’accéder à la mer par les sentiers de randonnée comme à la calanque de Brégançonnet ou de Cale Longue. Porquerolles a vu passée de nombreuses civilisations qui ont laissées leurs traces comme les Celtes, les Ligures, mes grecs, les romains. Les flottes amies ou ennemies du continent ont toujours trouvées refuge dans les baies de l’île. Ce n’est qu’à partir du 17em siècle sous l’impulsion de Richelieu puis de Napoléon que l’île de Porquerolles se militarise et devient un point de défense. De nombreux forts sont érigés pour protéger l’accès à la rade de Toulon. En 1911 un riche français ayant fait fortune au Mexique fait l’acquisition de l’île. La famille Fournier développe alors l’île au travers de la culture du maraîchage et de vignes. Pendant la seconde guerre mondiale, les habitants sont sommés de quitter Porquerolles. Elle sera occupée successivement par les Italiens, puis les Allemands. Après-guerre, les descendants de Fournier exploiteront à nouveau l’île jusqu’en 1971 où ils la céderont à l’état Français qui créera le parc national de Port-Cros dont elle dépend. De par son climat doux et tempéré, l’île de Porquerolles abrite le conservatoire botanique national méditerranéen. Après la perte de plus d’un million d’oliviers en Provence en 1956 détruit par un froid polaire de plus de 20 jours, le conservatoire conserve précieusement plus de 120 variétés françaises d’oliviers. L’île de Porquerolles possède un réseau de plus de 54 km de sentiers balisés à parcourir en randonnée à vélo ou pédestres. En savoir plus sur Porquerolles : L’île de Porquerolles est située sur le même parallèle que le cap Corse. C’est le point le plus méridional de la Provence. C’est la plus grande des îles d’Or avec une superficie de 1254 ha. Longue de 7,5 km et large de 3 km le point le plus haut de Porquerolles est le sémaphore qui culmine à 144 mètres. Les plus belles plages sont situées au nord et font face au continent. La côte sud est déchiquetée et est bordé de falaise. Quelques calanques permettent d’accéder à la mer par les sentiers de randonnée comme à la calanque de Brégançonnet ou de Cale Longue. Porquerolles a vu passée de nombreuses civilisations qui ont laissées leurs traces comme les Celtes, les Ligures, mes grecs, les romains. Les flottes amies ou ennemies du continent ont toujours trouvées refuge dans les baies de l’île. Ce n’est qu’à partir du 17em siècle sous l’impulsion de Richelieu puis de Napoléon que l’île de Porquerolles se militarise et devient un point de défense. De nombreux forts sont érigés pour protéger l’accès à la rade de Toulon. En 1911 un riche français ayant fait fortune au Mexique fait l’acquisition de l’île. La famille Fournier développe alors l’île au travers de la culture du maraîchage et de vignes. Pendant la seconde guerre mondiale, les habitants sont sommés de quitter Porquerolles. Elle sera occupée successivement par les Italiens, puis les Allemands. Après-guerre, les descendants de Fournier exploiteront à nouveau l’île jusqu’en 1971 où ils la céderont à l’état Français qui créera le parc national de Port-Cros dont elle dépend. De par son climat doux et tempéré, l’île de Porquerolles abrite le conservatoire botanique national méditerranéen. Après la perte de plus d’un million d’oliviers en Provence en 1956 détruit par un froid polaire de plus de 20 jours, le conservatoire conserve précieusement plus de 120 variétés françaises d’oliviers. L’île de Porquerolles possède un réseau de plus de 54 km de sentiers balisés à parcourir en randonnée à vélo ou pédestres. En savoir plus sur Porquerolles : L’île de Porquerolles est située sur le même parallèle que le cap Corse. C’est le point le plus méridional de la Provence. C’est la plus grande des îles d’Or avec une superficie de 1254 ha. Longue de 7,5 km et large de 3 km le point le plus haut de Porquerolles est le sémaphore qui culmine à 144 mètres. Les plus belles plages sont situées au nord et font face au continent. La côte sud est déchiquetée et est bordé de falaise. Quelques calanques permettent d’accéder à la mer par les sentiers de randonnée comme à la calanque de Brégançonnet ou de Cale Longue. Porquerolles a vu passée de nombreuses civilisations qui ont laissées leurs traces comme les Celtes, les Ligures, mes grecs, les romains. Les flottes amies ou ennemies du continent ont toujours trouvées refuge dans les baies de l’île. Ce n’est qu’à partir du 17em siècle sous l’impulsion de Richelieu puis de Napoléon que l’île de Porquerolles se militarise et devient un point de défense. De nombreux forts sont érigés pour protéger l’accès à la rade de Toulon. En 1911 un riche français ayant fait fortune au Mexique fait l’acquisition de l’île. La famille Fournier développe alors l’île au travers de la culture du maraîchage et de vignes. Pendant la seconde guerre mondiale, les habitants sont sommés de quitter Porquerolles. Elle sera occupée successivement par les Italiens, puis les Allemands. Après-guerre, les descendants de Fournier exploiteront à nouveau l’île jusqu’en 1971 où ils la céderont à l’état Français qui créera le parc national de Port-Cros dont elle dépend. De par son climat doux et tempéré, l’île de Porquerolles abrite le conservatoire botanique national méditerranéen. Après la perte de plus d’un million d’oliviers en Provence en 1956 détruit par un froid polaire de plus de 20 jours, le conservatoire conserve précieusement plus de 120 variétés françaises d’oliviers. L’île de Porquerolles possède un réseau de plus de 54 km de sentiers balisés à parcourir en randonnée à vélo ou pédestres. En savoir plus sur Porquerolles : L’île de Porquerolles est située sur le même parallèle que le cap Corse. C’est le point le plus méridional de la Provence. C’est la plus grande des îles d’Or avec une superficie de 1254 ha. Longue de 7,5 km et large de 3 km le point le plus haut de Porquerolles est le sémaphore qui culmine à 144 mètres. Les plus belles plages sont situées au nord et font face au continent. La côte sud est déchiquetée et est bordé de falaise. Quelques calanques permettent d’accéder à la mer par les sentiers de randonnée comme à la calanque de Brégançonnet ou de Cale Longue. Porquerolles a vu passée de nombreuses civilisations qui ont laissées leurs traces comme les Celtes, les Ligures, mes grecs, les romains. Les flottes amies ou ennemies du continent ont toujours trouvées refuge dans les baies de l’île. Ce n’est qu’à partir du 17em siècle sous l’impulsion de Richelieu puis de Napoléon que l’île de Porquerolles se militarise et devient un point de défense. De nombreux forts sont érigés pour protéger l’accès à la rade de Toulon. En 1911 un riche français ayant fait fortune au Mexique fait l’acquisition de l’île. La famille Fournier développe alors l’île au travers de la culture du maraîchage et de vignes. Pendant la seconde guerre mondiale, les habitants sont sommés de quitter Porquerolles. Elle sera occupée successivement par les Italiens, puis les Allemands. Après-guerre, les descendants de Fournier exploiteront à nouveau l’île jusqu’en 1971 où ils la céderont à l’état Français qui créera le parc national de Port-Cros dont elle dépend. De par son climat doux et tempéré, l’île de Porquerolles abrite le conservatoire botanique national méditerranéen. Après la perte de plus d’un million d’oliviers en Provence en 1956 détruit par un froid polaire de plus de 20 jours, le conservatoire conserve précieusement plus de 120 variétés françaises d’oliviers. L’île de Porquerolles possède un réseau de plus de 54 km de sentiers balisés à parcourir en randonnée à vélo ou pédestres.
Lire la suite

Masquer le texte

Votre avis - 0 Avi(s) - Note moyenne : 0/5

Aucun avis

Donnez votre avis sur cette randonnée

* tous les champs sont obligatoires

Note