Plus de

300 fiches rando

à télécharger gratuitement pour randonner en toute liberté en Provence Alpes ou ailleurs
Logo Eskapad Rando
Rucher de Sully Villard
Cévennes
Riche randonnée au cœur des Cévennes Ardéchoise
Moyen
14 km
4h45
mars à novembre
866 m
620 m
le pêcheur du ron des fades
Randonnée au rucher de Sully Villard
village miniature du ron des Fades
itinéraire de randonnée dans les Cévennes Ardéchoise

Accès à la randonnée

Depuis Aubenas, prendre la D104 jusqu’à Joyeuse. Prendre à droite la D203 sur 7 kilomètres avant de tourner à gauche pour prendre la D220. Rejoindre St Melany par D420 à droite, traverser le village pour rejoindre le hameau Le Travers 4 kilomètres plus loin.

Itinéraire de la randonnée

Récupérer le GR de Pays (marques rouges et jaunes) 200 mètres après Le Travers. Tourner à droite sur la route goudronnée vers Le Vernet puis en direction de St Mélany. Après 100 mètres environ, bifurquer à gauche sur le petit sentier des Lauzes. Plus bas, le sentier rejoint un petit hameau. Continuer en face comme si on rentrait dans la maison. Le sentier contourne par la gauche cette dernière. En-dessous filer à gauche sur le large chemin. On retrouve une partie bitumée. Continuer sur celle-ci jusqu’à la balise le Vernet. Tourner à gauche vers le col de Cayras. Les marques du GR de Pays ont cédé la place aux marques jaunes et blanches. A 200 mètres, prendre à gauche comme pour entrer dans la maison. Un sentier longe celle-ci par la gauche puis mène après une belle descente au fabuleux pont qui enjambe le ruisseau impétueux de Pourcharesse. S’ensuit une remontée sur un vieux sentier muletier qui se fraye un passage sous les chênes verts et châtaigniers, permettant de rejoindre le hameau du Charnier. Le traverser et poursuivre sur la petite route en direction du rucher de Sully Villard. Après 630 mètres, bifurquer sur un petit sentier à gauche de la route. Il mène assez rapidement au rucher de Sully Villard en rive droite du torrent de Bolze. Après la visite, l’itinéraire continue en rive gauche un court moment avant de rejoindre à nouveau la route goudronnée. Continuer sur cette dernière vers la gauche jusqu’à l’intersection du moulin Deleuze. Sous le moulin, repérer un portillon sur votre droite. Un sentier mène jusqu’au hameau de Bolze, coupe la route et entame l’ascension finale jusqu’à la crête.  Prendre la piste DFCI à gauche pour trouver à 100 mètres le col de Cayras et la balise éponyme. Vers l’est, on aperçoit la tour de Brizon. Poursuivre sur le GR de Pays du tour du Tanargue en direction de Loubaresse.  Au niveau d’une sorte de col, peu avant le sommet de l’Abitarelle, quitter le GRP en prenant la large piste forestière sur votre droite.  A l’intersection suivante, repérer une dizaine de mètres en contrebas, un sentier qui débute au milieu des genêts. Ce vieux sentier, même abandonné, se repère assez facilement, par la présence de murets un peu plus loin dans la forêt. Il mène en 30 minutes jusqu’à une route goudronnée. Suivre celle-ci sur la gauche, traverser le hameau de Pourcharresse. Faire un détour par le rond des Fades. Outre le rocher à la forme énigmatique, un village Cévenol en miniature retrace l’histoire du pays. Après ce court détour, continuer sur la route jusqu’au croisement permettant de rejoindre la chapelle St Régis. De là, poursuivre sur la variante du GR de Pays le Cévenol (marque rouges et jaunes) vers le sud par un chemin en crête jusqu’à rejoindre la croix de Grimal. Le sentier entame alors une ultime descente sous les hêtres pour rejoindre votre véhicule au Travers.
Lire la suite

Masquer le texte

Topo PDF

Carte de la randonnée

Carte IGN 2838 OT – LARGENTIERE

Le rond des Fades
Son créateur aussi original que génial a créé un village miniature retraçant la vie d’antan des villages de la vallée de la Drobie. Terrasses, chapelles, pontets, calades, ruches, clèdes, rien ne manque. Même un four en activité fait cuire des châtaignes. A ne rater sous aucun prétexte d’autant plus que le créateur est présent et agrémente la visite en anecdotes et autres explications.

Le rucher de Sully Villard
De nombreux ruchers appelés aussi "apiers " parsèment les montagnes Ardéchoises. Ces ruchers étaient souvent situés dans des lieux peu accessibles. Entre 1925 et 1930, Edouard Villard du Charnier, avec l'aide de son frère, construisit un rucher près de Bolze. Ils y transfèrent les ruches troncs dont ils viennent d'hériter. Ils choisissent un lieu où se trouve déjà une petite grange, celle-ci deviendra la miellerie. A partir de 1953, Edouard Villard fabrique ses propres ruches de type Voirnot en bois de châtaignier. Il acquiert aussi un extracteur manuel. Le miel est stocké dans de fûts en bois. Sully Villard qui, dès l’Age de cinq ans accompagne son père au rucher, hérite du lieu et de la passion des abeilles lorsque celui-ci décède en 1963. Odette Villard, la femme de Sully Villard, nous raconte que son mari allait vendre son miel à Joyeuse, partant  à cinq heures du matin, avec son mulet et ses sceaux métalliques remplis de miel, ils partaient livrer les boulangers et les restaurateurs et rentrait qu'à la tombée de la nuit. Sully Villard est décédé en 2003. Les amis du rucher Sully Villard permettent au rucher de subsister.
Source : ruchersullyvillard.blogspot.fr
 
Lire la suite

Masquer le texte


Sac à dos de montagne haut de gamme

Randonnées à proximité

Votre avis - 0 Avi(s) - Note moyenne : 0/5

Aucun avis

Donnez votre avis sur cette randonnée

* tous les champs sont obligatoires

Note